Quel est votre refuge préféré?

  • 64Vues
  • 21Réponses
Niveau 10
Un petit post pour les amateurs d'alpinimes et d'itinérances, je pense que chacun pourrait faire partager quel a été son refuge préféré, et pourquoi?

-confort

-restauration

-accueil

-etc...



En gros, quels sont les refuges "mythiques" à ne pas louper, j'entends toutes régions confondus, et pas seulement les alpes et pas forcément en expé UCEP.



J'attend vos réaction.





PS : on peut étendre la liste aux gîtes et hôtels, mais pas les centres UCEP.
21RÉPONSES
Niveau 3
mon refuge préféré.... J'aime bcp celui du Rif Tort, sur le plateau d'emparis, en Oisans. Il est pas trop dur d'accès (700m de dénivelé) et la vue est unique: la meije, le râteau et leurs glaciers! (en plus, on est à 1h de marche de petits lacs très sympas où les plus courageux peuvent se baigner!)

J'aime aussi le refuge du châtelleret, ds la vallée du vénéon, bien connu des alpinistes!
Niveau 10
Bien que je n'en ai pas encore fréquenté beaucoup de refuge, je garde un souvenir ému de ma première nuit en itinérance.



Ce n'était pas un chalet ni une bergerie mais la petite cabane face au lac blanc située à coté du grand chalet. C'était tout petit, il faisait froid car le vent passait entre les planches de bois mais c'était l'aventure... :rolleyes:



Et j'ai également été bercée par les ronflements des compagnons de route !
Niveau 2
J'ai beaucoup aimé le refuge de La Lavey, en Oisans. J'y suis passée l'été dernier, les gardiens étaient très sympas et attentifs à ses "clients" (donnant des conseils judicieux sur quelle course on pouvait faire ou pas),la cuisine délicieuse, et ce n'est pas l'usine.



Les doirtoirs ne sont pas trop immenses, tt est bien organisé, nous dormions avec des personnes se levant en même temps que nous.
Niveau 3
Je suis pas encore allée au refuge de la Lavey, mais j'ai lu ds pas mal de guides qu'il était bien. autrement, quelles sont les courses qu'on peut faire à partir de là?
Niveau 2
On peut faire la Tête des Fétoules entre autres (F, mais assez long).
Niveau 11
Un coup de coeur :coeur: pour le refuge de Belachat face au Mont Blanc. Le jour on voit toutes les aiguilles de Chamonix depuis la terrasse. La nuit on surplombe la vallée de Chamonix illuminée.



Pas de douches mais un robinet d'eau froide mais c'est vraiment le refuge typique (et pourtant si près de la civilisation puisque la nuit on peut entendre le sourd bouhaha des voitures dans la vallée !).



Perrine et sa Maman sont également très sympathiques. ;-)
Niveau 10


garcimau wrote:

Un coup de coeur :coeur: pour le refuge de Belachat face au Mont Blanc. Le jour on voit toutes les aiguilles de Chamonix depuis la terrasse. La nuit on surplombe la vallée de Chamonix illuminée.



Pas de douches mais un robinet d'eau froide mais c'est vraiment le refuge typique (et pourtant si près de la civilisation puisque la nuit on peut entendre le sourd bouhaha des voitures dans la vallée !).



Perrine et sa Maman sont également très sympathiques. ;-)



Pour avoir fait halte dans ce chalet lors du "Tour des Aiguilles rouges", je suis tout à fait d'accord avec garcimau. A découvrir pour les amateurs d'authenticité !


Niveau 10
Après reflexion, je citerai le refuge de Bertone.

Situé au-dessus de Courmayeur, en plein Val Ferret, la vue est y superbe et imprenable.

Bien que fréquenté, ce n'est pas encore l'usine type Elysabetha, il reste très rustique.

De plus, les repas sont excellents
Niveau 18
Tiens un post intéressant, je n'y avait pas fait attention avant, faut dire que je vais rarement sur cette rubrique. mais bon maintenant que je le suis je vais donner mes impressions. L'été dernier, j'ai eu la chance de fréquenter de nombreux refuges, lors de mes deux semaines de treks. Si j'avais qu'à en choisir un se serai le refuge de Deffeyes du Club Alpin Italien, il est vraiment top comme refuge et en plus bien situé au pied du Ruitor.

Le refuge de l'archeboc est également superbe, l'acceuil y est grandiose et l'ambiance génial.

Pour les autres refuges, je vais réfléchir un peu plus et promis je vous en ferai part après.



PS : Captain bonne idée que ce post Smiley clignant de l'œil
Niveau 12
Mon refuge préféré en montagne....euh le duplex mezzanine de Tignes! (non jrigol, c hors sujet, dsl pr le polluage...) Smiley clignant de l'œil
Niveau 1
Très bon sujet de post Smiley clignant de l'œil

Personnellement, je n'en n'ai pas un préféré en particulier, puisque pour moi tous les refuges ont quelque chose d'unique, mais dans l'autre sens, je DETESTE le refuge du col de la Vanoise, même s'il est indispensable dès lors qu'on veut faire du glacier autour. Mais c'est trop l'hôtel, les gens sont désagréables, la bouffe est complètement rationnée, bref..très très mauvais souvenir !

Sinon dans l'ensemble tous les refuges UCPA que j'ai fait étaient géniaux, mais cela dépent beaucoup du groupe avec lequel tu pars puisque vous ne vous retrouvez qu'entre vous.
Highlighted
Niveau 10
ça fait plaisir de voir ce sujet relancé ! :rolleyes:
Niveau 8
Je garde un superbe souvenir du refuge de Presset sur son petit promontoire. C'est au coeur du Beaufortain avec vue sur le lac de Presset et sur la Pierra Menta. C'est tres rustique, pas de douche ni d'eau chaude. La toilette c'est dans le bac a vaches et les toilettes au fond du jardin. C'est assez petit mais accueil sympathique.

C'est pour ce genre d'endroit qu'il vaut le coup de se décarcasser ;-)
Niveau 6
et bien pour moi c'est la cabane des bouquetins, en suisse, accessible en montant depuis Arolla.

j'y suis passé en faisant cham'-zermatt en raid alpi.

la 1ère chose est qu'il n'y a pas d'accueil.

la seconde, le confort : il y a un poele a bois au milieu de la pièce unique de la cabane. cette pièce est occupée à 50 % par des couchettes disposées en étoile car la cabane est octogonale; le reste de la place est pour les 2 tables (de 8-10 places) et bancs. c'est aux alpinistes d'alimenter le poele : du bois attend d'être coupé dans un abri situé à l'extérieur.

les toilettes : c'est une cabane de 1 mètre sur 1 mètre, plutôt penchée et qui surplombe le glacier. il faut faire une vingtaine de mètres pour s'y rendre.

pour la restauration, et bien si tu n'as rien emporté, alors tu ne manges pas !

nous y étions alors qu'il y avait du brouillard et du vent. nous y sommes restés bloqués une journée, ne pouvant franchir le col vers une portion italienne de l'itinéraire. c'était "à la guerre comme à la guerre" avec entre autres rationnement de la nourriture.

peut-être connaissez-vous ce lieu ??

voilà, à d'autres maintenant de s'exprimer
Top solutionneurs