On démonte 8 idées reçues sur le kitesurf

  • 133Vues
  • 0Commentaires
Monitrice de l'UCPA


Quand on pratique le kitesurf, on rencontre souvent des personnes attirées par la discipline mais qui n’osent pas se lancer, souvent à cause d’idées reçues ! Aujourd’hui, on démonte ces préjugés pour vous montrer que le kitesurf est une discipline bien plus accessible qu’il n’y paraît.


1. Je n’ai pas assez de muscles pour tenir une voile


C’est l’argument numéro 1 de ceux qui hésitent sur la plage en regardant avec un soupçon d’envie les kitesurfeurs.

Pour commencer, il faut savoir que le harnais absorbe une partie de la force de la voile quand elle nous tracte, on ne force donc pas tant que ça sur le haut du corps.

Pas besoin d'être Hulk pour faire du Kitesurf

Pas besoin donc d’avoir les bras de hulk pour commencer


Ensuite, le kitesurf comporte une grosse partie technique que l’on apprend petit à petit. Cela permet de développer sa musculature dans le même temps.

Alors on ne va pas vous cacher qu’avoir un passé sportif constitue un avantage. Mais si vous n’avez pas fait de sport de votre vie, le kitesurf est quand même fait pour vous !

2. Je suis trop lourd, trop petit ou trop vieux pour commencer


Là aussi, on vous arrête tout de suite ! Il n’y a pas de physique type pour se mettre au kite surf.

Vous pensez être trop léger ? Il existe des voiles de plus petites tailles, adaptées aux poids-plumes et aux enfants à condition que ceux-ci fassent au moins 30 Kg. En-dessous de ce poids, le matériel n’est plus adapté et pour les enfants moins lourds, on vous conseille donc de privilégier le cerf-volant avant de pouvoir les mettre au kite.

Vous pensez être trop lourd ? Il suffit de prendre une voile plus large !

Vous pensez être trop vieux ? Ce jeune kitesurfeur de 78 ans vous prouve que vous avez tort !



 

Tant que vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de contre-indications médicales, vous pouvez tester ce sport


3. Je suis sûr(e) que c’est un sport dangereux


Les personnes qui ont inventé le kitesurf étaient surement un peu tarées, on vous l’accorde. Mais depuis ces précurseurs, les systèmes de sécurité ont énormément évolué. En prenant quelques cours, vous apprendrez à vous servir de votre matériel pour éviter les accidents.

Le Kitesurf n'est pas un sport dangereux

Il y a un risque mais pas plus qu’en conduisant votre voiture chaque matin


Vous saurez aussi reconnaître les conditions climatiques qui vous permettent de vous jeter à l’eau et celles où il vaut mieux rester tranquillement sur la plage.

Et enfin, vous apprendre les bonnes postures et les exercices à réaliser pour éviter de vous blesser !

4. Les gens ont l’air de se faire mal quand ils tombent dans l’eau


C’est vrai que certaines chutes paraissent spectaculaires vues de l’extérieur. Mais si vous pratiquez un autre sport de glisse comme le snowboard, vous devez savoir que ça ne fait pas toujours très mal.

Tomber dans l'eau en Kitesurf ne fait pas mal

L’avantage du kitesurf, c’est que l’on tombe dans l’eau et pas sur une surface dure


Alors oui, ce n’est pas la partie la plus agréable de la discipline quand on se retrouve trempé avec de l’eau dans le nez et dans les oreilles. Mais sachez aussi qu’avec un pilotage correct, il est possible d’amortir sa chute en se servant de la traction de la voile.

On limite ainsi la vitesse à laquelle on arrive dans l’eau. La plupart du temps, on s’enfonce plus ou moins doucement dans l’eau et ne s’écrase pas avec violence.

5. Je ne veux pas d’un sport qui coûte cher


Clairement, l’équipement nécessaire pour pratiquer le kitesurf est un peu plus cher que pour jouer au football. Pour un full package, il faut compter au moins 1 500€.

Si vous faites peu de sorties, la location peut être intéressante.

Astuces pour payer moins cher le matériel de Kitesurf

Et si vous ne voulez pas craquer votre PEL tous les deux ans, il existe quelques astuces pour payer moins cher.


En fin de saison, on trouve souvent des packs à des prix très intéressant. Et en début de saison, les kitesurfeurs passionnés changent généralement leur matériel pour s’offrir le dernier cri. Vous pouvez alors trouver des équipements d’occasion à prix vraiment sympa !

6. Je n’ai pas besoin de prendre de cours de kitesurf


Vous êtes déjà pro en skateboard, wakeboard et snowboard et vous pensez que le kite est un sport acquis ! Détrompez-vous !

Guide pour bien débuter en Kitesurf

En kitesurf, maîtriser sa voile, c’est 80% de la technique


Et pour ça, vous allez avoir besoin d’un guide, au risque de passer plus de temps en PLS qu’à faire du kite.

Sans compter que vous devez connaître les règles de sécurité à respecter pour manier correctement votre matériel, ne pas vous blesser et reconnaître de bonnes conditions de sortie. On vous conseille vraiment de vous adresser à un professionnel pour ça !

7. Je serai sur l’eau après seulement quelques heures d’apprentissage


Encore une idée tenace qui peut faire quelques déçus en début d’apprentissage. Certaines personnes pensent qu’en une heure ou deux, elles vogueront sur les flots, élégamment tractées par le vent.

Apprendre à maitriser sa voile en Kitesurf

Non ! Vous passerez votre première demi-journée sur la plage à apprendre le maniement de la voile


Apprendre à maîtriser et à manier sa voile est ultra-important avant de se lancer à l’eau et au début, cela demande quelques entraînements. En général, trois jours sont nécessaires pour apprendre les bases mais ensuite, la progression sur l’eau est fulgurante et on oublie très vite ces moments de galère sur la plage.

8. Je ne me sens pas capable de faire des sauts


Les sauts c’est l’aspect spectaculaire du kitesurf. Cela attire certaines personnes, avides de sensations fortes mais cela peut aussi rebuter les moins téméraires.

Le Kitesurf ne se résume pas aux sauts

Et on comprend totalement que s’élever quelques mètres au-dessus de l’eau peut faire peur


La bonne nouvelle c’est que le kite ne se résume pas du tout aux sauts. Il y a autant de manière de le pratiquer que de kitesurfeurs. Certains aiment sauter, certains aiment rider et se laisser simplement porter par le vent, certains aiment les virages relevés et techniques.

C’est à vous d’inventer votre style mais sachez que personne ne vous forcera à sauter si vous n’en avez pas envie !
LES DERNIERS ARTICLES