Les jobs qui recrutent pour faire une saison à la montagne cet été

  • 57Vues
  • 0Commentaires
Exploratrice

« Faire une saison » à la montagne l’été, c’est fuir la foule et la chaleur du littoral pour retrouver les grands espaces et une ambiance conviviale. Que l’on soit étudiant, saisonnier ou que l’on cherche un job d’appoint pour quelques mois, faire une saison d’été en montagne s'avère un choix judicieux. Travailler au contact d’une clientèle jeune et sportive, s’évader au milieu des marmottes à la pause déjeuner et pratiquer de nouvelles activités te fait rêver ? Tu es sans doute prêts pour une première saison en montagne cet été !
Jobs montagne en été - Saison en montagne grands espaces.jpg

 

Une saison en montagne l’été, comment ça se passe ?

L’été, les pistes de ski laissent place à une nature sauvage, terrain de jeu idéal pour les sportifs. Escalade, randonnée, VTT, canoë kayak ou encore parapente, on pratique de très nombreuses activités en montagne l’été : la clientèle est donc à la fois jeune et sportive, mais aussi familiale.

Les vacanciers viennent chercher un contact privilégié avec la nature, une atmosphère conviviale, et de nouvelles sensations sportives. Ainsi, les stations de montagne regorgent de postes qualifiés, en lien direct avec le sport. Mais bien entendu, le secteur de l’hôtellerie- restauration et les centres de vacances, comme l’UCPA, recrutent aussi énormément.Jobs montagne en été - Activités sportives à découvrir.jpg

 

Si certaines destinations phares, comme Chamonix, proposent de très grandes périodes d’embauche, dès la fin mai et jusqu’à la fin du mois de septembre, il faut savoir que la haute saison est souvent bien plus courte qu’à la mer. Dans la plupart des stations d’altitude, la période de plein emploi court du 15 juin au 15 septembre mais de nombreux établissement proposent aussi des postes pour juillet et août uniquement, ce qui est idéal pour les étudiants.

Quels avantages pour les saisonniers en montagne l’été ?

De nombreux employeurs, comme l’UCPA, s’engagent à trouver un logement pour leurs équipes. Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, certains postes sont également nourris-logés.

Et si tu as la chance de travailler dans un centre sportif ou dans le domaine de l’animation, tu auras sans doute la possibilité de tester des sports auxquels tu n’aurais pas pensé : escalade, parapente, kayak, VTT, trail, la montagne l’été est un cocktail de sports sur-vitaminé. Alors, prêt à faire une saison en montagne cet été ? Que tu sois novice ou détenteur de certains diplômes, tu trouveras sans doute ton bonheur parmi la large palette de postes proposés…

Jobs montagne en été - Moniteur kayak.jpg

 

1 - Agents de restauration

La restauration est un secteur qui recrute beaucoup, notamment à l’UCPA, et à tous les niveaux, du commis aux chefs les plus expérimentés.Jobs montagne en été - Agent de restauration.jpg

 

Faire une saison en cuisine est idéal pour se forger une expérience et progresser dans le métier tout en profitant à fond des bonheurs de la montagne

Le cuisinier travaille seul mais aussi en brigade sous la responsabilité du chef, à qui il incombe une vraie mission de management. Métier de rigueur et de technique, la cuisine est un réel travail d’équipe, qui incite à l’échange et au partage d’expérience. Alors, prêt à remettre aux fourneaux ?

Diplôme requis
: BEP / CAP Restauration

Les qualités indispensables
: En cuisine, quand c’est le coup de feu, pas question de ralentir le rythme : ton dynamisme et ta ténacité seront particulièrement recherchés.
Le petit plus qui séduira l’employeur ? Tu peux te renseigner sur le type de cuisine proposée dans l’établissement où tu souhaites postuler et tenter d'imaginer ce que tu pourrais proposer pour amener un vrai plus !

Rémunération
: Les salaires sont très variables selon le type d’employeur, l’expérience professionnelle et la fonction précise. Ils sont basés sur le Smic hôtelier (1 648,12 € brut ou 1 290 € net en 2018).

Comment postuler ?
Consulte les sites de recrutement spécialisés dans l’hôtellerie - restauration ainsi que le site de recrutement des organismes comme l’UCPA où les offres sont très nombreuses.

 

2 - Barman

Voici sans doute le job qui va te laisser le plus de temps libre pour profiter de la montagne dans la journée.Jobs montagne en été - Barman.jpg

 

Si tu aimes le contact client, c’est un job agréable, notamment pour nouer des contacts sur place.

Selon le type d’établissement dans lequel tu travailles, tu peux être amené à travailler tard, il faut donc être capable de s’adapter à des horaires décalés. C’est l’un des jobs les plus accessibles quand on veut faire une première saison, sans diplôme ou expérience en la matière.

Diplôme requis
: Aucun diplôme n’est reconnu en la matière.

Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Met en avant ton expérience dans ce type de poste, ta capacité à travailler en horaires décalés et surtout ton énergie.

Les qualités indispensables
: Un bon barman doit toujours avoir le sourire, être avenant avec ses clients tout en gardant le rythme quand ça se bouscule derrière le comptoir. Il doit faire preuve d’une bonne endurance pour travailler tard en conservant son dynamisme.

Rémunération
: La base pour ce job est le SMIC hôtelier : 1 648,12 € brut ou 1 290 € net en 2018.

Comment postuler ?
Tu peux consulter les sites de recrutement, notamment celui de l’UCPA sur lequel tu vas trouver des offres dans des centres de vacances. Tu peux aussi directement remettre ton CV en main propre si tu es déjà sur place.

 

3 - Moniteur de VTT, de Parapente, d’Escalade, ou de Canoë Kayak

Vivre de sa passion, transmettre son amour du sport, booster la progression de ses clients : enseigner un sport est un métier passionnant. Passer la journée à pratiquer son sport favori tout en partageant des moments inoubliables avec ses clients a de quoi faire rêver.

Tout en veillant à la sécurité et au bien être de son groupe, le moniteur sportif guide ses élèves dans leur progression, corrige leur technique et leur propose de découvrir des lieux splendides.Jobs montagne en été - Moniteur escalade.jpg

 

Que ce soit en VTT, en parapente, en escalade en canoë kayak ou dans tout autre sport,

le métier de moniteur est idéal pour être au coeur des montagnes et partager au quotidien sa passion avec ses clients

L’UCPA est l’un des plus importants recruteurs de moniteurs sportifs en France avec une vraie qualité de travail, sur les plus beaux sites naturels !



Diplôme requis
: Un diplôme d’état (Brevet d’Etat, Diplôme d’Etat ou BP JEPS pour le VTT) est obligatoire pour pouvoir enseigner l’activité concernée.

Les qualités indispensables
: Un bon moniteur doit avoir un sens aigu de la pédagogie et du contact client afin de faire vivre à celui ci une expérience exceptionnelle. Mais il doit aussi être rigoureux, notamment en ce qui concerne la sécurité.

Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Insiste sur ta pratique et expérience personnelle de l’activité : prouve au recruteur que tu es un véritable expert et un passionné.

Rémunération : En fonction du diplôme et de l’activité, à partir de 1 594,06 € brut mensuel Comment postuler ? Tu peux consulter les sites de recrutement, notamment celui de l’UCPA sur lequel tu vas trouver des offres dans des centres de vacances.

 

4 - Accompagnateur en moyenne montagne

Emmener des clients en randonnée, leur faire découvrir la montagne et ses paysages de folie, voici un job qui a de quoi faire rêver ! Que ce soit en rando la journée ou durant un raid de plusieurs jours avec des nuits en refuge, l’accompagnateur, en moyenne montagne, guide ses clients sur les itinéraires. Il leur fait partager sa connaissance du milieu montagnard, repère les chamois dans les rochers et leur livre les secrets d’une bonne nuit en refuge.Jobs montagne en été - Accompagnateur guide randonnée.jpg

 

C’est un métier de passion et de partage, parfait si tu aimes la convivialité tout autant que les charmes de la vie en altitude !

A l’UCPA, les accompagnateurs proposent des sorties à la journée mais aussi de véritables séjours en itinérance.

Diplôme requis
: Un DE Accompagnateur Moyenne Montagne ou du BEES 1° Accompagnateur Moyenne Montagne est obligatoire pour exercer.

Les qualités indispensables
: En tant qu’Accompagnateur en Moyenne Montagne il faut savoir s’adapter sans cesse : aux conditions météo, à la condition physique de ses clients, aux aléas des itinéraires. Ce métier requiert une capacité d’adaptation à toute épreuve et une bonne dose de sang froid !

Le petit plus qui séduira l’employeur ?
N’hésite pas à insister sur tes différentes expériences en tant qu’AMM et sur ton excellente connaissance des différents massifs et de leurs itinéraires pour faire pencher la balance dans ton sens.

Rémunération
: En fonction du diplôme, le salaire peut varier de 1 594,06 à 1 722,27 € brut mensuel.

Comment postuler ?
Consulte les sites de recrutement spécialisés dans les jobs sportifs ainsi que le site de recrutement des organismes comme l’UCPA.

 

5 - Agent d’intendance

Le secteur de l’entretien (ménage et maintenance) est une option intéressante pour un premier job à la montagne l’été car ces métiers ne requièrent pas de qualifications particulières. La plupart du temps à 35h, ce genre de job offre souvent suffisamment de temps libre pour profiter des charmes de la montagne l’été.Jobs montagne en été - Agent intendance entretien.jpg

 

le métier de moniteur est idéal pour être au coeur des montagnes et partager au quotidien sa passion avec ses clients

Diplôme requis : Aucun diplôme n’est nécessaire pour la plupart de ces postes. Pour un poste d’agent de maintenance, une qualification dans les métiers du bâtiment est un vrai plus.

Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Ton sérieux et ta ponctualité, indispensable dans ce genre de métier ! Si tu vises un poste de maintenance, met en avant tes qualités de bricoleur et tes références / expériences en la matière.

Les qualités indispensables
: Ta polyvalence et ta débrouillardise te permettront de faire face à bien des situations : ce sont les qualités indispensable de ce type de poste.

Rémunération
: La base pour ce job est le SMIC hôtelier : 1 648,12 € brut ou 1 290 € net en 2018.

Comment postuler ?
Tu peux consulter les sites de recrutement, notamment celui de l’UCPA sur lequel tu vas trouver des offres dans des centres de vacances. Tu peux aussi directement remettre ton CV en main propre si tu es déjà sur place !

 

6 - Gardien de refuge

Voilà un job qui a de quoi faire rêver : être perché au sommet de sa montagne, et accueillir chaque jour des randonneurs ! Mais attention, le gardien reste 24h/24 dans son refuge et ne redescend dans la vallée que lors de ces congés, tous les 10 jours environ ! Il faut donc aimer le contact client (le gardien étant le seul interlocuteur/hébergeur/cuisinier des randonneurs) mais aussi supporter l’isolement !Jobs montagne en été - Gardien refuge.jpg

 

Le métier est très différent selon le style de refuge mais requiert toujours une grande polyvalence.

Dans les petits refuges, le gardien est seul, mais dans les plus grands, comme le refuge du Goûter par exemple, c’est une équipe d’une vingtaine de personnes qui vivent et travaillent ensemble !

Diplôme requis
: DU (diplôme d'université) de gardien de refuge de montagne (organisé par l’Isthia) mais rares sont les gardiens qui le possèdent. C’est ton expérience et ton projet qui priment sur le reste !


Les qualités indispensables
: Tu seras le couteau suisse du refuge, alors à toi d’être débrouillard et polyvalent, voire même bricoleur.


Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Ta connaissance du milieu montagnard et ton expérience de la randonnée te permettront de te distinguer des autres !


Rémunération
: Logé et nourri durant la saison de gardiennage, le gardien perçoit une rémunération très différente selon le refuge auquel il est affecté (souvent entre 1 450 € et 1 600 € brut par mois)

Comment postuler ?
Repérer les annonces sur les sites des Parcs Nationaux ou celui du CAF (Club Alpin Français).

7 - Animateur

Si tu te sens l’âme d’un leader, si ton dynamisme n’a d’égal que ton sens de l’échange, l’animation te tend les bras. Animer les soirées, mettre une bonne ambiance sur le centre, proposer des activités en fin de journée, voici de quoi libérer ta créativité et ton sens du partage. De nombreux clubs de vacances et des centres sportifs comme l’UCPA offrent une atmosphère idéale pour s’épanouir dans ce métier. Bien souvent, aucun diplôme n’est requis en la matière,Jobs montagne en été - Animateur soirée.jpg

 

c’est davantage l’expérience et la personnalité du candidat qui plaisent aux recruteurs

Diplôme requis : Une formation de type BP JEPS AGFF est un vrai plus

Les qualités indispensables
: Ton leadership naturel est ce qui fera de toi un personnage charismatique : tu dois être capable d’emmener les vacanciers dans ton univers, créer une atmosphère autour de ce groupe, favoriser les échanges...


Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Prépare ton entretien avec des idées de soirées, de thèmes, de jeux ou d’animations spécifiques pour donner au recruteur un véritable aperçu de ce que tu es capable de proposer pour mettre le feu.

Rémunération
: A partir de 1 522,95€ brut mensuel.

Comment postuler ?
Tu peux consulter les sites de recrutement spécialisés dans l’animation ainsi que le site de recrutement des organismes comme l’UCPA.

 

8 - Animateur en colonie de vacances

C’est souvent le premier job des étudiants ! Si tu as le BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur) en poche, tu peux te lancer comme « moniteur de colonie de vacances ». C’est une excellente expérience, très formatrice et valorisante, qui ajoute de la valeur à n’importe quel CV.Jobs montagne en été - Animateur colonie de vacances.jpg

 

En effet, travailler au contact des enfants permet de développer de grandes capacités d’organisation, d’adaptation, de rigueur et de créativité

Si le job est très prenant au quotidien, tu pourras en revanche profiter autant des activités de montagne que les enfants que tu encadres ! Une excellente occasion de travailler en plein air dans une ambiance joyeuse. Si tu n’as encore le BAFA, de nombreuses sessions de formation existent, notamment auprès de l’UCPA.

Diplôme requis
: Le BAFA pour les animateurs, le BAFD pour les directeurs de colos. L’UCPA propose des formations BAFA (lien) et BAFD (lien), c’est peut être le moment de te former !

Les qualités indispensables
: Avec les enfants et les adolescents, la patience est de mise ! Mais un bon animateur doit surtout être l’adulte de référence, capable de gérer un groupe avec rigueur, dynamisme et bienveillance.

Le petit plus qui séduira l’employeur ?
Parles de ton expérience en la matière, de ton sens des responsabilités mais aussi de ce qui te plaît dans ce job. Bref, transmets ton enthousiasme mais aussi ton professionnalisme pour rassurer l’employeur.

Rémunération
: Bien souvent logés et nourris, les animateurs BAFA sont payés sur une base différente selon la longueur du séjour qu’ils encadrent.

Comment postuler ?
Tu peux consulter les sites de recrutement spécialisés dans l’animation ainsi que le site de recrutement des organismes comme l’UCPA sur lequel tu vas trouver des offres dans des centres de vacances.

 

u as désormais toutes les clés en main pour trouver ton job d’été à la montagne. Mais si tu as envie de changer d’air ou et de retrouver près de l'océan, tu peux aussi jeter un coup d’oeil aux Les jobs qui recrutent pour faire une saison cet été au bord de mer. Et si tu prefères rester près de chez toi ou de travailler avec des enfants, tu dois peux aussi aller lire notre article sur Les jobs qui recrutent près de chez toi cet été - secteur des loisirs. On espère que tu trouveras le job que tu souhaites !
Alors, cap sur la montagne cet été ? Si tu n’as pas encore trouvé le job de tes rêves, tu peux consulter le site de l’UCPA dédié au recrutement, le job idéal t’y attend peut être ! https://recrutement.ucpa.com