Comment devenir DJ professionnel ?

  • 308Vues
  • 0Commentaires
Niveau 2


Beaucoup d’appelés, peu d’élus ! Comme dans beaucoup de secteurs artistiques, ce n’est pas toujours facile de se faire une place dans le monde des DJ, d’autant plus lorsque l’on veut devenir DJ résident, DJ guest, voir, soyons fous, star internationale !

Pourtant, si vous êtes débutants passionnés, on vous conseille de suivre vos rêves. Beaucoup de grand nom sont des autodidactes et il existe maintenant des écoles, des formations et des stages de plusieurs jours à plusieurs mois pour apprendre les bases ou perfectionner vos compétences de DJ.

 

Quelles qualités pour devenir DJ ?


Quel que soit le parcours que vous envisagez, tous les DJ possèdent des qualités communes que vous devrez travailler pour réussir dans cette voie.
La première, c’est l’ouverture aux autres : le but d’un DJ est de faire danser les gens, de “sentir le public” pour savoir ce qu’il apprécie ou pas et pour adapter son set en fonction.

quelles qualités pour devenir DJ professionnel

Jouer pour les autres et non pour soi est la marque de fabrique des plus grands


Cela va d’ailleurs de pair avec la curiosité, absolument indispensable pour aller chercher des morceaux de culture musicale différente de la nôtre et faire plaisir à des personnes de tous les horizons.
Et enfin, la patience, la persévérance et le travail sont les trois valeurs qui vont vous permettre de réussir. Devenir DJ prend du temps, comporte des étapes qu’il ne faut pas brûler ainsi qu’un travail quasi-quotidien pour maîtriser ses platines, sa technique et les dernières nouveautés. Ainsi, on vous conseille vraiment de ne rien lâcher : sachez que personne ne devient DJ en 6 mois !

Apprendre en autodidacte : acheter ses premières platines pour s’entraîner chez soi


La seconde option est une variante de la première puisqu’il s’agit toujours d’un apprentissage autodidacte, cette fois-ci chez soi ou chez des copains.

Apprendre-à-mixer-pour-devenir-DJ

Il s’agit de tous ceux qui se font offrir leur premier contrôleur pour Noël


Ou qui se l’achètent soi-même, évidemment ! A partir de là, il faut s’entraîner dur pour maîtriser la technique et les premiers publics sont souvent composés des amis ou de la famille.
A partir de là, on vous conseille de bosser vos gammes à fond. Le principe du mix, c’est que pendant qu’un morceau est joué et entendu sur la piste de danse, le DJ écoute d’autres musiques dans son oreille droite et doit sélectionner celui qui prendra parfaitement la suite. Il doit ensuite faire en sorte de gérer la transition, par exemple grâce à un fondu enchaîné pour que les gens se rendent à peine compte que le morceau a changé. Et cela pendant deux ou trois heures non stop.

Apprendre à devenir DJ par soie-même

Pas question donc de s’improviser DJ du jour au lendemain : tenir un set tout en découvrant son instrument est impossible


Une fois la technique apprise, il faut se lancer pour la confronter à un vrai public car un DJ joue pour les autres et non pour lui-même. Cela peut-être un job étudiant : plutôt que de prendre un poste de serveur, ils vont se lancer dans l’animation des soirées du jeudi. Comment trouver ce genre de poste ? Tout simplement en se renseignant et en démarchant de petits lieux mais qui ont l’habitude d’accueillir des DJ et qui possède déjà une régie et du matériel sur place.
En jouant régulièrement, vous allez forcément acquérir de l’expérience, et avec de la persévérance, avoir accès à des bars et des boîtes de plus en plus grands. Et de fil en aiguille, certaines personnes vont complètement changer de voie pour devenir des maîtres des platines !

Suivre une formation dans une école de DJ


Si certains parcours d’autodidactes sont fulgurants, la majorité des personnes qui se lancent seules dans l’aventure mettent des années avant de devenir professionnelles et de vivre de leur passion. Il existe pourtant une solution pour gagner un temps précieux.

UCPA Ecole des DJ

Les écoles de DJ sont des accélérateurs de carrière


On vous arrête tout de suite, ces écoles ne sont pas non plus des créateurs de stars mais elles apportent des compétences et le professionnalisme nécessaire pour que les personnes passionnées puissent en faire leur métier. Il en existe de nombreuses dans le monde et dans certains pays comme l’Angleterre, les platines sont considérées comme un instrument comme un autre et font l’objet d’un cursus universitaire.
Cependant, bon nombre de formations sont payantes et peu d’entre elles proposent une vision globale du métier. C’est pour cette raison que l’UCPA a ouvert ses propres centres avec un cursus sur 18 mois en alternance.

UCPA Ecole des DJ

Cela permet de se former tout en se construisant une expérience et en étant rémunéré


Toutes les composantes du métier sont abordées : maîtrise des platines, évidemment, mais également travail de la lumière et de la vidéo pour créer des identités fortes ou encore production musicale assistée par ordinateur. Des écoles qui sont de véritables tremplins pour accéder plus facilement au monde de la nuit.

Apprendre sur le tas et se créer des occasions


Il y a encore quelques années, c’était presque la seule façon de devenir DJ et la grande majorité des stars de la discipline ont suivi cette voie.

Devenir DJ en apprenant sur le tas

Clubeurs invétérés, ce sont des personnes qui préféraient regarder le DJ plutôt que de danser


Une fois, deux fois, trois fois, vingt fois ! De quoi se faire reconnaître et engager plus facilement la conversation pour glaner quelques conseils. Ensuite, le but était de travailler pour le bar ou la boîte de nuit afin de poursuivre ces discussions, souvent avant le début des soirées.

Jusqu’au jour où… Le DJ résident est absent 


Le miracle arrive à ce moment précis puisque le patron, bien au courant de votre intérêt, vous propose de tenir le set de la soirée. Un démarrage sans filet, qui passe ou qui casse et qui nécessite de bien avoir bossé sa technique pour assurer pendant deux à quatre heures sans interruption.

Cette façon de devenir DJ paraît peut-être un peu old school mais elle marche encore et énormément d’artistes de renom ont tracé leur chemin de cette manière. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez essayer de multiplier ce type d’occasion : démarcher les bars qui ont l’habitude d'accueillir des DJ, demander un stage en radio, faire du bénévolat pour des festivals électro, etc. Toutes les idées sont bonnes à prendre pour vous rapprocher des professionnels du milieu et découvrir le métier.

LES DERNIERS ARTICLES