6 épaves sous-marine à explorer en plongée en France

  • 277Vues
  • 0Commentaires
Animatrice de l'UCPA


L’exploration d’une épave n’a pas son pareil pour éveiller la curiosité et heureusement, la France aussi recèle d’épaves qui feront le bonheur des plongeurs.

 

Du côté de Porquerolles : « Le Donator » et « Le Grec »


C’est au large de Porquerolles que vous pourrez admirer ces deux épaves. Le « Donator » ou « Prosper Schiaffino » gît à proximité des Îles d’Hyères. En bon état de conservation, l’épave d’une longueur de 78 mètres est posée droit sur le fond.

 

L’épave est recouverte de gorgones et d’éponges mais on y croise aussi de nombreux bancs de poissons.


Attention, le courant est assez fort, il faut donc être plongeur confirmé (niveau 3 minimum) pour découvrir cette merveille.

Trois points à retenir :
• Epave bien conservée, coulée en heurtant une mine en 1945
• A observer : Bancs de poissons, gorgones, éponges…
• Niveau 3 minimum



Toujours du côté de Porquerolles, à l’est cette fois-ci et non loin du Donator, on retrouve « Le Grec » (ou « Le Savona »). Coulé par une mine, « Le Grec » repose par 47 mètres de fond en deux morceaux, la proue arrachée par le choc. Ici, les éponges et les gorgones sont maîtresses mais on peut aussi admirer des rougets et chapons du côté de la proue. En plein courant, cette épave n’est accessible qu’aux plongeurs de niveau 3.

Trois points à retenir :
• Epave en deux morceaux
• A observer : Gorgones, éponges, rougets et chapons…
• Accessible pour les plongeurs à partir du niveau 3

Direction la Baie de Cavalaire avec « Le Rubis » et « Le Togo »


Au large du Cap Camarat (Cavalaire), le sous-marin « Le Rubis » a été volontairement coulé – après désarmement - après avoir effectué de nombreuses missions de guerre en tant que mouilleur de mines.

 

Il s’agit d’une épave incontournable en Méditerranée et en France du fait de son très bon état de conservation.


Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de flore à y observer, la faune y est très abondante (congrès, murènes). Pour plongeurs niveau 2 minimum.

Trois points à retenir :
• Sous-marin en très bon état de conservation
• A observer : Faune abondante
• Pour plongeurs niveau 2 minimum

Toujours dans la Baie de Cavalaire, « Le Togo » est une épave mythique réservée aux plongeurs expérimentés de niveau 3 minimum. Coupé en deux après avoir heurté une mine, ce transporteur de charbon repose par 60 mètres de fond avec le haut à 45 mètres.

 

Il est réputé pour ses colonies immenses de gorgones rouges, ses nuages d’anthias et de castagnoles et même quelques congres qui s’abritent dans ses cales.


Un haut lieu de la vie sous-marine qui se mérite !

Trois points à retenir :
• Épave mythique dans la Baie de Cavalaire
• A observer : gorgones rouges, anthias, castagnoles, congres…
• Pour niveau 3 minimum.

Direction la Baie de Saint Mandrier avec « L’Arroyo »


Au large du Cap Sicié, devant le rocher des « Deux Frères », gît à une profondeur de 36 mètres le navire-citerne « l’Arroyo ». Ici aussi, on retrouve une épave attrayante de par la vie sous-marine qui y prospère : gorgones rouges autour de la coque, chapons sur le pont et castagnoles et apogons en banc autour de l’épave. Pour plongeurs niveau 2 minimum.

Trois points à retenir :
• Epave cassée en 2 sur un rocher, le nez pointant vers les Deux Frères
• A observer : le trou de la cheminée qui héberge des congres
• Pour plongeurs niveau 2 minimum

Une épave accessible pour tous à côté de Marseille : « Le Chaouen »


Enfin, « Le Chaouen » est une épave très accessible à proximité de l’île du Planier vers Marseille.

 

Couché sur le côté, la proue de ce navire se trouve vers 5 mètres de fond et son hélice à 36 mètres


Cette épave est accessible pour tous les niveaux de plongeurs mais seulement par temps calme car il n’y a aucune protection en cas de vent. Le naufrage étant récent, Le Chaouen est en excellent état mais la flore le colonise encore peu, on y trouve surtout des congres, des bancs de sardines et castagnoles.

Trois points à retenir :
• Epave uniquement accessible par temps calme
• A observer : congres, bancs de sardines et castagnoles
• Pour tous niveaux

LES DERNIERS ARTICLES