10 signes qui montrent que vous êtes addict aux sports d’hiver

  • 304Vues
  • 1Commentaires
Niveau 4


Tu ne rêves que de neige, de ski, de descentes effrénées. Tu as mis les week-ends au ski tout en haut de ta liste de priorités et tu revis dès que tu arrives en montagne. Mais à quel point es-tu vraiment addict aux sports d’hiver ? Es-tu un simple passionné de ski ou un véritable accro à l’or blanc ?

Si tu présentes quelques uns de ces signes, tu as sans doute attrapé le virus des sports d’hiver, rassure toi c'est bon pour la santé !


1 - Tu retrouves le sourire quand il commence à faire froid


Plus le mois de novembre avance, plus ton sourire s’élargit. Tu es le/la seul(e) à être particulièrement ravi(e) de ressortir écharpes et bonnets. Et dès que la météo annonce les premières chutes de neige sur les massifs français, tu cours à la cave pour sortir tes skis de la housse.

Addict sports d'hiver - RTT indexés sur la météo

2 - Ton feed Instagram est rempli de photos de ski


Sur Instagram, tu suis Candide Thovex, Lindsay Vonn, le compte de trois marques de ski, et de cinq stations… Chaque jour, tu te plonges ainsi dans cet univers de rêve, bercé par le rythme du métro, jusqu’à ce que son arrêt brutal te rappelle que tu n’es pas dans le funiculaire mais bien sur le trajet du bureau.

Addict sports d'hiver - Photos ki sur Instagram

3 - Tu as lancé un crowdfounding pour payer tes week-ends de ski


Enfin, pas réellement, mais disons que tu as demandé à tes parents, ta(on) copine(ain), Tata Jacqueline et tes potes de te donner de l’argent à ton anniversaire et à Noël pour remplir ta tirelire consacrée à tes week-ends de ski.

Addict sports d'hiver - Crowfunding pour payer week-end ski

Mieux vaut assouvir ta passion que de remplir tes placards de chemises, chaussettes, foulards et autres cadeaux douteux. Un bon moyen de faire une pierre deux coups !

4 - Tu vas plus souvent au Vieux Campeur qu’au supermarché


Parfois, tu rentres juste pour voir. Caresser du regard les nouvelles collections de ski. Repérer la dernière veste Gore Tex qui te suivra dans tes aventures cet hiver. T’imprégner de cette atmosphère.

Addict sports d'hiver - Addict au Vieux campeur

Et hop, te voilà qui ressort avec un énième bonnet, un masque et deux sous pull mérinos. On est jamais trop (bien) équipé(e).


5 - Tu organises des soirées raclette en plein mois d’août


Ton kiff à toi, c’est la raclette. Cette odeur de fromage fondu te replonge tout droit dans tes souvenirs de l’hiver dernier, et sentirais presque les flocons te chatouiller les joues. Une soirée pluvieuse, une petite baisse des températures ? Quelle belle occasion d’inviter la bande de copains pour une soirée raclette.

Addict sports d'hiver - raclette en été

Il n’y a pas de saison pour se faire plaisir !


6 - Tu adores quand il neige en ville


Alors que toute la ville est paralysée à la moindre chute de neige, et que tes voisins pestent après le vent glacial qui souffle dans les rues, tu es aussi excité(e) qu’un enfant.

Addict sports d'hiver - neige en ville
Crédit photo TRISTAN REYNAUD

Tu rêves toute la nuit que Montmartre est devenu une vraie piste de ski


Tu enfiles ton anorak de ski et ton bonnet fétiche pour partir au bureau, et tu ne cesses de répéter à qui veut l’entendre « c’est beau quand même toute cette neige ».

7 - Tes RTT sont indexés sur la météo


Prendre des vacances l’été ? Non merci ! Tu gardes précieusement tes jours de congés pour l’hiver à venir. Tu as même prévenu ton patron : en cas de grosses chutes de neige, il peut te mettre en RTT d’office. Tu as aussi précisé qu’aucune réunion ne doit se tenir le vendredi ou le lundi entre décembre et avril.


8 - Tu reportes les week-ends en amoureux au mois de mai


Comme ton boss, ta/ton copine(ain) est prévenu : les weeks ends à Venise c’est à partir du mois de mai, pas avant. Il faut dire que tu lui a offert la panoplie complète de ski à Noël, donc il/elle n’a plus d’excuse pour rêver d’autre chose que de neige durant l’hiver.

Addict sports d'hiver - Reporter les Weekends en amoureux au mois de mai

Tu veux bien faire des concessions le reste de l’année, mais il y a un truc avec lequel tu ne transiges pas, c’est le ski.


9 - Tu es connecté(e) aux webcams de tes stations préférées


C’est plus fort que toi, quand tu as un petit coup de mou, rien ne te remonte plus le moral qu’un rapide coup d’oeil aux webcams de ta station fétiche. Tu es aussi abonné(e) aux alertes Chutes de Neige des sites spécialisés, histoire d’être le/la premier(ère) informé(e) d’une nouvelle livraison de flocons, et aux alertes tarifs du TGV Paris Chamonix !

Addict sports d'hiver - Connecté aux webcams des stations

10 - Quand tu arrives en station de ski, c’est l’instant de grâce


Quand tu poses enfin le premier pied dans la neige, c’est un peu comme si tu retrouvais l’être aimé : tu as des papillons dans le ventre, les yeux qui pétillent, le coeur qui s’emballe.

Ski Groupe UCPA

Toute l’attente de ces dernières semaines se concrétise et tu oublies tout : le long trajet, les valises de 30kg, les doigts coincés dans le porte ski, la neige qui entre dans tes chaussures et les pieds gelés.

Petits bonheurs vacances au ski - poudreuse

Tu ne penses qu’à une seule chose : être le premier à l’ouverture des pistes demain !


Te voilà convaincu d’être addict aux sports d’hiver. Bonne nouvelle, c’est une excellent pour la santé et avec la neige qui continue de tomber, tu vas pouvoir assouvir ta passion…sans modération !
1 Commentaire
Animateur de l'UCPA
Le 1er sur les pistes, c'est moi !