Comment créer un parcours ludique pour ses enfants pendant le confinement ?

  • 3956Vues
  • 0Commentaires
Monitrice de l'UCPA

Adultes ou enfants, nous avons tous besoin de bouger pour nous sentir bien. Avec le confinement, nos sorties sont limitées et cela peut devenir un peu compliqué avec les enfants qui ont l’habitude et l’envie de sauter, courir et se dépenser. L’objectif est de leur proposer régulièrement, lorsque leur concentration est à la baisse et qu’ils ont besoin d’une pause, des moments de récréation active afin qu’ils puissent ensuite mieux revenir à des activités plus cérébrales ou plus calmes. 

 

Voici donc quelques idées d’ateliers dynamiques, autour d’un parcours simple à réaliser, pour les 6-11 ans. Créer un parcours avec ces différents ateliers est possible même si vous vivez dans un espace assez restreint.

 

Comment utiliser le parcours avec votre enfant ?

  • Pour faire une pause : dès que votre enfant montre des signes d'agitation ou d'impatience, proposez-lui d'aller faire un des ateliers du parcours ; 
  • Comme un rendez-vous ludique toute la journée : dès que l'enfant passe sur un des trois ateliers pour aller à la cuisine ou dans sa chambre, il le réalise. Idem pour vous d’ailleurs si vous êtes joueurs ou joueuses !
  • Sous forme de séance sportive de 20 minutes en combinant les ateliers dans un véritable parcours. 

 

Voici un exemple de ce que vous pouvez réaliser : 

 

  1.  Démarrez par un petit échauffement doux de 5 minutes des articulations et des muscles : mouvements lents de la tête vers le haut et vers le bas, rotations lentes des épaules en avant et en arrière, quelques squats (vérifiez que la pointe du genou ne dépasse pas la pointe du pied, oui du votre aussi !), rotations des poignets doigts des mains entrelacés, rotations des deux chevilles pied en l’air.
  2. Faites enchaîner le parcours 5 fois à votre enfant, en utilisant les variantes proposées pour chaque atelier afin d’éviter la répétition. Pour rendre le parcours encore plus ludique, vous trouverez quelques conseils à la fin de cet article.
  3. N’oubliez pas de terminer cette séquence par un retour au calme. En silence, assis en tailleurs, dos des mains posés sur les cuisses, dos bien droit, prenez quelques minutes pour faire plusieurs respirations complètes les yeux fermés.

 

Comment créer son parcours au sol ? 

Pour installer votre parcours et le matérialiser au sol, la meilleure option est d’utiliser du scotch de couleur. Pas toujours simple à trouver… Surtout quand les magasins de bricolage sont loins ou fermés. Du ruban adhésif pour emballage ou de déménagement fera l’affaire. Faîtes un test avec votre sol, inutile de vous retrouver avec des marques impossibles à enlever ! 

Adaptez votre parcours à l’espace au sol dont vous disposez.

Vous pouvez le laisser en place plusieurs jours, enfin en tout cas jusqu’au prochain lavage.

Dans une cour intérieure et à la craie c’est aussi possible, prévenez vos voisins et invitez les à utiliser le parcours avec leurs enfants.

 

Comment_cr%C3%A9er_son_parcours_au_sol

 

Les différents ateliers du parcours

 

Le slalom pour la précision et l’agilité

 

Positionnez sur plusieurs mètre de long deux lignes de scotch en “éclair” et en miroir l‘une de l’autre. Espacez les de 25 à 30 cm. L’objectif est d’évoluer entre ces deux lignes sans toucher les bords du scotch. Il est possible de réaliser le slalom le plus vite possible, à cloche pied, à quatre pattes, en marche arrière, les yeux fermé guidé par un autre.

 

Le_slalom_pour_la_pr%C3%A9cision_et_l_agilit%C3%A9

 

 

Le rond pour l’équilibre et le renforcement musculaire

 

Disposez le scotch en rond avec un diamètre de 40 cm environ. Quand votre enfant arrive dans ce rond, il doit tenir en équilibre pendant un temps donné. Evitez de dépasser la minute, votre enfant est intelligent, il comprendra vite que vous cherchez à vous ménager une petite pause.

 

Les consignes peuvent là aussi être variées :

 

  • debout sur un pied, puis sur l’autre, les yeux fermés ou non,
  • sur une jambe tendue en position “superman”,
  • assis jambes en l’air pliées devant soi, mollets parallèles au sol et dos bien droit, les bras peuvent aider à soutenir le bas de jambe ou être ouverts sur les côtés…

 

Le_Rond_pour_l_%C3%A9quilibre_et_le_renforcement_musculaire

 

 

Le carré pour les sauts et la coordination

 

Disposez le scotch en carré. Un carré assez large pour que votre enfant puisse mettre ses deux pieds à l’intérieur, et suffisamment petit pour qu’il puisse positionner facilement ses pieds de chaque côté du carré. L’objectif : sauter dans le carré jambes serrées bras le long du corps, puis hors du carré pieds de chaque côté et bras en l’air et enchaîner ainsi les sauts. Une fois que le mouvement et la coordination pieds et bras sont acquis, votre enfant peut faire des séries de jumping jacks.

En musique c’est plus sympa.

Vous pouvez aussi, s’il est assez grand, tenter le saut en croix avec ce même carré : en haut, en bas, à gauche, à droite, dedans, en haut, en bas etc. L’objectif est de faire un maximum de croix complète (la combinaison des 5 sauts) en une minute.

Une autre variante possible : A l’intérieur du carré bras et jambes se croisent et se décroisent avec le saut à l’extérieur du carré, en alternant pied droit puis pieds gauche devant et bras droit ou bras gauche en croix sur la poitrine.

Si vous voulez faire rire votre ou vos enfants, demander leur de désynchroniser bras et jambes !

 

Le_carr%C3%A9_pour_les_sauts_et_la_coordination

 

Les croix pour la précision et la concentration

 

Avec votre scotch, disposez une ligne au sol en prévoyant de l’espace devant cette croix. C’est derrière cette ligne que votre enfant devra se positionner pour réaliser l’atelier. 

Créez trois ou quatre petites croix au sol, de différentes tailles, et disposez les dans l’espace qui s’étend devant la ligne. L’objectif, avec une petite balle ou un ballon léger,  c’est de se mettre derrière la ligne et de viser les différentes croix. Les tirs peuvent être réalisés simplement, ou selon l’âge, sur un pied, avec un oeil ou avec la main gauche si votre enfant est droitier. Vous pouvez également créer plusieurs lignes au sol pour créer plus distances avec les croix et augmenter la difficulté pour les plus grands.

 

Quelques conseils supplémentaires pour passer un bon moment

 

  1. Pensez à montrer et à expliquer les ateliers avant de démarrer le parcours. Vérifiez qu’aucun obstacle ou meuble autour pourrait éventuellement présenter un risque. L’idéal est de se mettre pieds nus, pour limiter le bruit et éviter les glissades. 
  2. Il s’agit d’animer et de faire ce parcours avec votre ou vos enfants en journée. Ne le proposez pas juste avant le coucher, sous peine d’avoir à gérer une phase d’endormissement plus compliquée qu’à l’accoutumée. 
  3. Pour éviter la lassitude dans la durée, faites appel à votre imagination ou celle de vos enfants : chronométrez-vous pour améliorer votre record pendant le confinement ; déterminez l’ordre des ateliers avec un dé ; donnez un thème aventure à votre séance et faîtes des photos ; et surtout faîtes plaisir à vos enfants, inversez les rôles et laissez les devenir maîtres du jeu !  

 

Vous n’avez plus qu’à retrouver votre scotch et installer votre parcours.

Et vous pourrez partager cette pause ludique avec vos enfants ! 

LES DERNIERS ARTICLES